Voyage dans l’instant – Abbruch ins Jetzt – Time Zone Inferno

Pour orchestre à cordes, trompette et dispositif électronique

Commande de l’ensemble Ricercare – Création le 27-11-2015 à Sarrebruck (Allemagne)

L’idée à la base de cette pièce est la réalisation conséquente de l’isolement et du déroulement très lent et continu d’un glissando.

Le symbolisme de la progression chromatique au cours des différentes époques était moins important pour moi au cours de ce travail que son effet : l’accumulation et la réduction de la tension. Les innombrables cas dans lesquels ces lignes sonores ou ces résultats sonores sont présents (effet Doppler…) forment la base de l’ambiance et de l’allusion souhaités.

Le titre Abbruch ins Jetzt, qui peut être traduit par Voyage dans l’instant présent renvoie donc au principe d’un examen de synthèse du langage musical.

Le point de départ de ce travail réside dans les œuvres de compositeurs des XXe et XXIe siècles qui ont élaboré des caractéristiques déconstructivistes : G.F Haas Limited approximations, G.Ligeti Atmosphères, Xenakis Metastasis, G. Scelsi Quattro Pezzi su Una Nota sola… L’approche de la pièce Abbruch ins Jetzt connaît des caractéristiques similaires qui m’ont conduit au cours du processus vers une synthèse continue du langage traditionnel, avec pour résultat de pouvoir explorer de nouveaux mécanismes de narration sonore.

La deuxième approche consistait à définir la structure à travers l’espace et le temps associé, à travers ce que j’appelle la formation du motif structurel. La caractéristique principale de la verticale est le design sonore, qui est créé par un questionnement constant de l’espace et des effets associés (Doppler, Echo, Delay…). A l’horizontal, l’approche est la même : le motif principal, que l’on peut aussi appeler un thème dans ce contexte, est une progression chromatique qui se développe de l’extrême grave à l’extrême aigu du corps instrumental avant de retourner sur le chemin opposé au « point d’origine ». La réalisation conséquente de cette structure a conduit à des défis de composition que j’ai résolus en utilisant avec parcimonie les composantes harmoniques et motiviques.

Lors de l’élaboration du matériau, les approches de la musique spectrale m’ont offert des possibilités de textures nouvelles. Le tempo très lent m’a permis d’illustrer le développement du glissando et de poser de nouvelles questions auxquelles j’ai pu répondre dans ce travail et qui façonneront clairement mon travail futur.

https://soundcloud.com/florianschwamborn/klangstudie-2-time-zone-inferno-premiere-27092015-ensemble-ricercare